Le conflit Russie Ukraine inquiète les transporteurs

Conflit Russie Ukraine-hausse prix pompe

Alors que les tarifs à la pompe atteignent des sommets, le conflit Russie Ukraine risque d’accentuer les hausses. Le conflit inquiète fortement les transporteurs impactés sur leur marge. Récemment, l’OTRE tirait sonnette d’alarme.

Hausse des prix à la pompe à craindre

Pour rappel, la Russie figure dans le top 3 des gros producteurs et exportateurs de pétrole; actuellement, le prix du baril de brent, pétrole brut de mer du Nord qui sert de référence atteint la barre des 100 $ et devrait se ressentir à la pompe. D’après le président de l’UFIP « Il est très probable que les prix à la pompe continuent d’augmenter ». De même, plusieurs analystes estiment que le record de 2008 pourrait être égalé.

De même, on devrait observer une envolée des prix du blé, de l’or et du cuivre.

Conflit Russie Ukraine : risque de pénurie ?

Cependant, le risque de pénurie de carburant n’est pas à craindre. Barbara Pompili explique « Même si la Russie devait cesser ses exportations, ce qui n’est pas à l’ordre du jour, nous ne courons pas de risque d’approvisionnement en matière énergétique, qu’il s’agisse des carburants ou du gaz ».

du côté des transporteurs, on s’inquiète. En effet, la partie carburant représente un coût important. L’envolée des prix dernièrement à la pompe met à mal de nombreuses entreprises du secteur. Le conflit Russie Ukraine laisse présager le pire pour les trésoreries des TPE et PME des entreprises du secteur.