FNTR : bilan de l’enquête de conjoncture (mars 2011)

La FNTR (Fédération Nationale des transports routiers) nous informe qu’au mois de mars 2011, les volumes s’améliorent mais pas les hausses de prix, d’après son enquête de conjoncture. L’activité transport routier montre que les volumes transportés en transport national ou en transport international reste positif mais les coûts de revient pour les entreprises de transport routier restent élevés.

Coûts de revient élevés

La hausse du carburant est l’une des causes des difficultés des entreprises de transport et le constat montre un écart coût-prix de 67,4% avec une marge nette qui reste dans le rouge. Pour le mois de mars, la hausse du prix du carburant (gazole) est une conséquence directe de la flambée des prix du pétrole (125,4 $/b en date du 29 avril 2011).

Situation financière des entreprises de transport

Pour 43% des entreprises de transport qui ont répondus à l’enquête de la FNTR, leur trésorerie reste impactée en partie à cause du poste carburant. D’une part par la hausse du prix du carburant (gazole) mais aussi par les délais de paiement allongés des clients. Pour 54% des entreprises de transport, la marge nette diminue en mars 2011.


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *