Bp2r clarifie certains points sur la taxe PL

Alors que la taxe poids-lourds ayant pour objectif de diminuer les impacts environnementaux liés au transport routier devrait entrer en vigueur on juillet 2013, de nombreuses questions restent en suspend. Le cabinet Bp2r, spécialisé en conseil en supply chain management dans le transport a tenu à clarifier certains points concernant cette écotaxe poids-lourds ou plus spécialement cette « majoration forfaitaire obligatoire » comme l’a indiqué en clôture du 67e congrès de la FNTR, Frédéric Cuvillier.

Pour Bp2r, cette taxe PL va se retrouver confronter d’une part  : « Entre transporteurs qui vont raisonner en taxe au kilomètre, et chargeurs qui vont être contraints à un forfait, des discordances et des tensions vont naître. » Et d’autre part  » De plus, la mise en place d’un forfait obligatoire pour les chargeurs ne va pas les inciter à privilégier les transporteurs ayant des flottes de véhicules moins polluants ni les schémas rail-route« .

Toujours d’après Bp2r, « Cette majoration forfaitaire régionale pourrait avantager ou désavantager des transporteurs suivant leur situation géographique régionale par rapport au réseau routier taxé. De plus, les petits transporteurs moins équipés en information embarquée et utilisant des véhicules plus anciens seront perdants car le taux forfaitaire moyenné ne couvrira pas leur redevance réelle.polluants ni les schémas rail-route« .

Pour Bp2r, cette écotaxe PL rapportera 1,6 milliards d’euros à l’Etat, l’Afitf, Ecomouv et les SHT.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *