Après les bonnets rouges, les bonnets verts pour l’écotaxe

EcomouvAprès le mouvement des bonnets rouges bretons qui a fait reculer la mise en application de l’écotaxe poids lourds en octobre dernier, c’est au tour d’une cinquantaine de salariés d’Ecomouv’ de revêtir un bonnet vert pour revendiquer la mise en application de la dite taxe PL.

Pour la CFDT, à l’origine de ce mouvement vert à Metz, c’est la proposition de vignette en remplacement de l’écotaxe faite par Ségolène Royal qui les aurait fait réagir.

Pour Philippe Schoun, secrétaire CFDT Finances en Lorraine, la proposition faite par la ministre de l’écologie serait « hors sujet » et « serait contraire à la libre concurrence européenne, à l’application du principe pollueur/payeur pour tous au nom de l’écologie, et que cela réduirait les emplois chez Ecomouv’. »

Le sort de l’écotaxe reste suspendu aux conclusions de la commission parlementaire qui doit bientôt être rendu et d’ici là, les bonnets verts pourraient durcir le ton.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *