Ecotaxe poids lourds toujours au coeur de l’actualité

Depuis plusieurs semaines, l’écotaxe poids lourds reste au coeur de l’actualité, notamment en Bretagne où la pression est intense avec les « bonnets rouges » anti-écotaxe, malgré l’annonce de la suspension de cette taxe annoncée mardi.

taxe plD’après le ministère des transports qui a fait le bilan des dégradations «A ce jour, 19 portiques ont été dégradés ainsi que 8 bornes mobiles. Il ne reste plus que 9 portiques en état de marche en Bretagne (…)Le coût des réparations pour un portique, selon l’étendue des dégâts, est estimé entre 500.000 et un million d’euros. Pour les petites bornes mobiles, il faut compter 250.000 euros».

Ce mercredi, les « bonnets rouges » avaient lancés un ultimatum au gouvernement en demandant purement et simplement la suppression de l’écotaxe pour la Bretagne, d’après Christian Troadec. Ce mercredi, le Premier Ministre s’est exprimé sur cet ultimatum  en précisant que ce n’était pas: «une bonne méthode, la bonne méthode, c’est de se mettre autour de la table et, en ce moment, tous les acteurs politiques, économiques, sociaux, politiques sont autour de la table en Bretagne».

D’après Le Parisien.fr en date du 6 novembre 2013 qui cite le président de la FDSEA du Finistère (Fédération départementale des syndicats d’exploitants agricoles), «La porte est fermée par Jean-Marc Ayrault, donc c’est un appel à continuer ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *