L’IRU interpelle la Commission européenne sur certaines mesures nationales

IRU réclame l’ouverture des frontières

Dans un communiqué, l’IRU interpelle la Commission européenne sur certaines mesures nationales.

En effet, les nouvelles mesures imposées par l’Allemagne, du Tyrol et de la République tchèque sèment le chaos dans le transport routier de marchandises européen.

Pour rappel, l’Allemagne fermait certaines de ses frontières dimanche. Ainsi, impossible d’y accéder depuis la  République Tchèque ou le Tyrol autrichien.

De plus, le Tyrol et la République tchèque imposent des restrictions similaires aux conducteurs qui transitent par leur territoire vers l’Allemagne.

Pour l’IRU, les gouvernements de l’UE doivent respecter leur engagement en maintenant les frontières ouvertes.

Pour Umberto de Pretto « L’Allemagne, le Tyrol et la République tchèque doivent réintroduire immédiatement les exemptions de test pour les chauffeurs routiers professionnels; sinon, leurs actions porteront atteinte aux chaînes d’approvisionnement vitales, au marché unique et à la vie de millions de citoyens européens – à un coût énorme et sans aucun avantage matériel pour lutter contre le virus« .

En effet, plus de 7 000 camions transportent chaque jour des marchandises sur le corridor Nord-Sud en passant par le Tyrol. de même, des milliers de camions empruntent le corridor Est-Ouest vers l’Allemagne via la République tchèque. Ces frontières restent un axe de transport majeur pour la logistique d’Europe centrale.