La loi climat résilience suscite des remous

Loi climat résilience

Le projet de loi climat résilience suscite des remous chez les transporteurs.

Après un communiqué commun, les organisations patronales du secteur réagissent sur ce projet de loi.

En effet, d’après la FNTR, la transition énergétique ou écologique passe par l’impôt. Or, pour la FNTR, celle-ci n’aura aucun impact sur le climat. Par contre, elle impactera les entreprises françaises du secteur. Pour la FNTR, on obtiendra  » (…) c’est de rendre les concurrents étrangers encore plus compétitifs« .

De son côté, l’OTRE déplore l’absence de concertation de la profession. En effet,  l’absence de carburant professionnel pour les transporteurs français les place en position défavorable par rapport à leurs concurrents européens alors que le paquet mobilité corrigeait la concurrence déloyale.

La profession veut de vraies mesures pour lutter contre les gaz à effets de serre. Pour cela, il faudrait des aides au financement des flottes propres pas un nouveau matraquage fiscal.