L’OTRE, TLF et la FNTR opposés à une nouvelle taxe poids lourd

Il faut taxer les poids lourds

Pour financer les infrastructures, une nouvelle taxe pl sera instaurée. Le patronat routier pointe du doigt la rengaine du 3 avril  » il faut taxer les poids lourds « . Une nouvelle fois, l’OTRE, TLF et FNTR réaffirment leur opposition à toute nouvelle taxe pl.

Taxer les poids lourds

Pour commencer « taxer les poids lourds » contribuerait au financement de la SNCF, selon le secrétaire général de la CGT. En effet, sur France Inter il déclare le 3 avril » Nous proposons des solutions pour que l’État reprenne cette dette, pour financer les investissements, par exemple comment taxer un peu plus le transport routier, (…).  » Or, ce même jour, la ministre des transports annonce sur BFM TV  » Il est justifié que les poids lourds participent davantage au financement des infrastructures. « . De plus, Elisabeth Borne précise que cette taxe reste au programmer au Parlement.

Le patronat routier opposés à une nouvelle taxe

L’OTRE souligne dans son Edito une certaine « convergence » entre Elisabeth Borne et Philippe Martinez. En effet, tous deux estiment que le transport routier doit payer plus pour l’un et davantage pour l’autre.

Pour l’Union TLF et FNTR «  Nous exprimons à nouveau notre opposition la plus ferme à toute taxation supplémentaire du seul mode de transport routier qui aurait pour conséquence d’handicaper la compétitivité de nos entreprises et leur capacité à poursuivre les efforts considérables engagés pour mener à bien la transition énergétique « ‘.

Post navigation