Pénurie de main d’œuvre dans le transport routier

Pénurie de main d’oeuvre TRM

Le transport routier fait face à une pénurie de main d’œuvre depuis plusieurs années qui continue de s’accroître. Les entreprises du secteur peinent à recruter de la main d’oeuvre à court, moyen et long terme.

Pénurie de main d’oeuvre dans le TRM

D’après Alain Borri, directeur associé du cabinet BP2R «  la difficulté des transporteurs à trouver des chauffeurs a d’ores et déjà un impact sur les prix dans les appels d’offres. Cette pénurie crée des tensions sur la chaîne logistique, avec des livraisons décalées ou des chargements qui ne se font pas. »

Cette pénurie de chauffeurs routiers risque de se répercuter à la fois sur l’activité et sur les tarifs. La FNTR, première organisation patronale du secteur reste mobilisée pour faire face à cette pénurie et rendre le secteur attractif.

Tremplin Transport routier emploi innovation, c’est quoi ?

lLa FNTR a constaté que les entreprises du TRM ne parvenaient pas à recruter. Pour y remédier, la FNTR a lancé en juin dernier Tremplin (Transport Routier Emploi Innovation), initiative saluée par la Ministre des transports lors du Congrès FNTR 2017.

Dans un communiqué de presse du 9 octobre, la FNTR, TLF, la FNTV, la CSD et l’Unostra annoncent la première phase opérationnelle de l’initiative « Tremplin » qui a pour objectif d’apporter une « réponse concrète aux difficultés d’embauche des entreprises et impliquer le secteur dans la lutte contre le chômage en offrant des offres pérennes, de niveaux de compétence adaptés à tous les profils, des moins qualifiés aux plus diplômés ».

Tremplin : 3 phases

La première phase débute par une enquête en ligne sur www.tremplin2017.fr. Cette enquête en ligne devrait permettre « de dresser une cartographie des besoins par besoins par bassin d’emplois et catégories de métiers, pour une mise en relation plus directe des profils qualifiés avec les entreprises ». Cette première phase est prévue de septembre à octobre 2017. D’octobre à novembre, c’est la phase de constitution d’un vivier de candidats. En novembre, la phase de recrutement devrait débuter.