Sites fermés, restructurations, 2150 postes sauvés pour Mory Ducros

Mory Ducros

Mory Ducros

C’est au cours du Comité d’Entreprise qui s’est déroulé le 23 janvier dans le Val d’Oise que les détails sur l’offre de reprise de Mory Ducros par Arcole ont été dévoilés incluant les sites sauvegardés et ceux qui devraient fermés. Le ministre des transports reste optimiste pour les salariés qui resteront sur le carreau en déclarant lors d’un déplacement dans l’Eure : « Je pense que nous allons réussir à aller bien au-delà de 1.000 salariés réembauchés par les entreprises du secteur » au sein de la RATP, La Poste et avec l’aide d’une bourse d’emplois dédiée par les entreprises de transport. Pour rappel, l’offre d’Arcole comprend la fermeture de sites, des restructurations et 2150 postes sauvés sur les 5000 employés du groupe de messagerie.

Les sites Mory Ducros qui devraient fermer

D’après les sources syndicales , parmi les sites de Mory Ducros qui devraient fermer leurs portes, on retrouve (liste non exhaustive) :

  • Relecq-Kerhuon (Finistère)
  • Trégueux (Côtes-d’Armor)
  • Cormelles-le-Royal (Calvados)
  • Agen (préfecture du Lot et Garonne)
  • Brive (sous préfecture de la Corrèze)
  • Marseille (Sud est de la France)
  • Annecy (Rhône Alpes)
  • Narbonne (Sud Ouest)
  • Avignon (Vaucluse)
  • Alençon (Basse Normandie)
  • Aubigny (Vendée)
  • Saint-Jacques-de-la-Lande (Ille et Vilaine)
  • Aubigny (Vendée)
  • Thouaré-sur-Loire (Loire Atlantique)
  • Le Mans (Pays de la Loire)
  • Niort (Deux Sèvres)
  • Compiègne (Oise)
  • Saint-Etienne-du-Rouvray (Seine Maritime)
  • Cormelles-le-Royal (Calvados)
  • Condé-sur-Vire (Manche)
  • Périgueux (Aquitaine)
  • Nice et Vallauris(Alpes Maritime)
  • Lyon (Rhône)
  • Besançon (Doubs)
  • Nimes (Gard)
  • Bourges (Cher)
  • Vernouillet (Yvelines)

Sites Mory Ducros crées

Me Philippe Blériot a annoncé à l’issue du CE « Dans cette offre de reprise globale, il y a 48 agences, sur les 85 existantes, reprises et deux créations de nouvelles agences ». Une agence dans le Val d’Oise (Goussainville) et une en Seine et Marne (Mitry-Mory). Un CE sera organisé le 30 janvier prochain et le lendemain le tribunal de commerce de Pontoise doit annoncer sa décision concernant le sort de Mory Ducros.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *