Création d’un salaire minimum européen, Karima Delli favorable

salaire minimum européen

Karima Delli

La création d’un salaire minimum européen est souhaité depuis longtemps mais jamais un accord n’est parvenu. Dans un communiqué de presse, la député européenne d’EELV, Karima Delli, membre des commissions Transports et Emploi du Parlement européen a déclaré être favorable à la création d’un salaire minimum européen dans le transport routier.

Dans le communiqué, on peut lire « l’histoire se répète dangereusement et montre combien le secteur des transports souffre de l’absence d’une Europe sociale véritablement protectrice » en faisant référence à la faillite de MoryGlobal et au plan social annoncé pour GEFCO récemment et pointe du doigt le dumping social.

D’après Karima Delli « Les conditions de travail scandaleuses, les salaires insuffisants et les heures de travail interminables sont de fait monnaie courante aux quatre coins de l’Europe. Au point que le dumping social, cette spirale infernale qui dresse les salariés et les entreprises du continent les uns contre les autres au détriment des petites structures, menace aujourd’hui le projet européen lui-même. Le secteur des transports est l’un de ceux dans lequel cette concurrence féroce fait rage du fait d’une compétition sauvage sur les coûts du travail et d’une masse salariale particulièrement mobile. Depuis 1999, ce sont ainsi 21 000 emplois dans le transport routier qui ont été détruits en France et des centaines de PME qui ont mis la clé sous la porte. Dentressangle dans le transport routier, mais également Ryan Air pour l’aérien en sont les exemples les plus connus. Et le maritime n’est pas épargné, puisqu’une nouvelle forme d’esclavage moderne s’y développe à grande vitesse, avec l’exploitation de hordes de salariés non-déclarés et souvent sans-papiers ».

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *