La DGCCFR en action dans le transport routier

C’est le 23 avril que dans un communiqué de presse (Newsletter 472) que l’OTRE se félicitait de l’action des DGCCFR (Direction Générale de la Concurrence de la Consommation et de la Répression des Fraudes)  pour contrôler les prix de transport et vérifier l’application de l’indexation sur le prix du gazole dans le transport de marchandises.

Pour lutter contre les bas prix de transport routier, les contrôles ont eut lieu dans un premier temps au niveau régional puis au niveau national à la demande de François Baroin, Ministre de l’économie et des finances.

L’insistance de l’OTRE a porté ses fruits et entend bien ne pas en rester là : « Demain les deux grandes directions générales des ministères des transports et de l’économie et des finances, signeront une charte de partenariat qui leur permettra d’harmoniser et de coordonner leur travail pour une optimisation des contrôles. La DGCCRF réfléchit aussi à l’établissement d’une grille sur les prix abusivement bas, comme elle l’a déjà fait dans d’autres secteurs d’activités. Demain aussi, le ministère des transports portera par la loi le socle contractuel minimum obligatoire, autrement dit un contrat-cadre, qui mettra fin à l’hypocrisie du contrat-type transport. Mais tant que nous n’y serons pas définitivement parvenus, nous continuerons à appuyer sur ces questions pour les installer. C’est un travail long, et parfois fastidieux, ingrat aussi parce que trop long au regard des attentes des entreprises. Mais c’est un travail qui au final porte ses fruits. Tout le contraire d’une belle communication, semblable à du vernis quand il craque il n’y a plus rien dessous. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *