Ségolène Royal défend l’accord entre l’Etat et Ecomouv’

Ségolène RoyalAprès la résiliation du contrat écotaxe qui liait l’état à Ecomouv’ fin octobre, un accord a été trouvé fin décembre stipulant que l’Etat devrait verser au consortium franco-italien 403 millions d’euros d’indemnités pour la résiliation du contrat, auxquels s’ajouteront une quarantaine de millions d’euros annuels ( dettes bancaires reprises par l’Etat), après le licenciement des salariés d’Ecomouv’, l’augmentation du prix du gazole de 2 centimes pour compenser le manque à gagner de l’écotaxe, la note écotaxe s’annonce finalement salée pour le gouvernement et les français.

Ségolène Royal s’est exprimée le 4 janvier 2015, sur RTL pour défendre l’accord conclu entre l’Etat et Ecomouv’ en précisant « Si le gouvernement n’avait pas arrêté cette hémorragie, c’est 2 milliards et demi d’euros que cela aurait coûté au contribuable« .

La ministre de l’écologie s’est ensuite épanché sur l’avenir des 173 portiques qui reste imprécis mais a cependant exclut la possibilité qu’ils ne deviennent des radars.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *