Transport-Sernam : Bruxelles n’exigera pas les sommes à Géodis

Alors que le tribunal de Nanterre a fixé au 10 avril prochain la période d’observation des Transports Sernam en liquidation judiciaire, Géodis (filiale de la SNCF) qui est le seul repreneur potentiel a appris que Bruxelles n’exigera pas les sommes dues par Sernam , aides jugées illégales au regard du droit de la concurrence européenne.

Pour rappel, la commission européenne avait réclamé 642 millions d’euros d’aides perçues en 2005 à l’entreprise et Géodis avait annoncé que si le repreneur héritait de cette somme à régler, l’offre de reprise serait retirée au même titre que la viabilité de l’entreprise.

Du côté de Géodis, l’offre de reprise concernerait 826 salariés sur les 1600 et ce mardi, dans un communiqué, les syndicats ont annoncés l’ouverture d’une bourse de l’emploi professionnelle par les acteurs du transport pour ceux qui ne seraient pas repris.

Ce mercredi, des employés de Sernam manifestaient à La Défense qui scandaient « Gouvernement, on a besoin de toi, pour sauver nos emplois ». Plus que quelques jours avant de découvrir s’il y aura un avenir de Sernam avec Géodis ou pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *