Transports : premières réactions à la nomination du nouveau ministre

Peu de temps après la nomination de Frédéric Cuvillier au ministère des transports et de l’économie maritime , voici les premières réactions de plusieurs organisations professionnelles spécialisées dans le transport.

Pour la FNTR : « Les deux ministres prennent leurs fonctions au moment où le secteur du transport routier de marchandises est en surtension : déficit de compétitivité des entreprises et d’harmonisation européenne, bombe à retardement de la taxe poids lourds, liquidation de Sernam et ses conséquences dramatiques sur les entreprises sous-traitantes (…) Le ministre délégué voit son domaine de prédilection, la mer et le portuaire, étendu » tout en rappelant que le transport routier est un vecteur clé de l’économie (chiffre d’affaire, emplois).

TLF espère que le nouveau ministre instaurera un dialogue pour permettre « d’étudier les conditions de sauvegarde de l’équilibre financier des entreprises » en faisant référence au décret sur l’écotaxe poids-lourds paru le 6 mai 2012 au Journal Officiel.

Dans le transport maritime, la nomination de Frédéric Cuvillier à ce poste est « une double bonne nouvelle » pour le président d’Armateurs de France, Raymond Vidil puisque celui ci est un spécialiste du maritime mais de nombreuses questions restent en suspend cependant notamment sur la répartition des compétences maritimes dans ce ministère élargi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *