L’UNOSTRA dénonce le retour de la vignette écotaxe, l’OTRE réagit

ecotaxe poids lourd

vignette écotaxe

Dans un communiqué de presse publié sur le site de la FNTR, l’UNOSTRA dénonce le retour de l’écotaxe version vignette, proposition faite par l’OTRE et la CGI pour financer les infrastructures et l’OTRE a tenu à réagir à ces propos dans un billet d’humeur intitulé Ceux de la 25e heure…et l’OTRE (que l’on peut lire sur le site de l’OTRE).

D’après l’UNOSTRA, l’OTRE proposerait « un dispositif que toute la profession avait combattu il y a 6 mois encore: rétablissement des portiques, gestion confiée à une société privée, taxe forfaitaire sur chaque véhicule,…(On imagine les réactions en Bretagne)« .
L’OTRE a tenu à réagir sur son site pour rétablir quelques vérités : « L’UNOSTRA détourne ensuite les éléments de mise en œuvre de la vignette présentée par l’OTRE, laissant croire au retour de l’usine à gaz écotaxe et agitant ainsi le chiffon rouge. Tout le contraire des propositions que l’OTRE a mis sur la place publique depuis le départ. Son mot d’ordre a toujours été simplicité et transparence, sans opérateur privé, ni équipement embarqué, mais par le paiement d’un montant forfaitaire connu à l’avance et payable en ligne comme la taxe à l’essieu. » De plus, « Là où la vignette proposée par l’OTRE coûterait annuellement 500 € par camion au 1er janvier 2016, et dont les recettes totales seraient supportées à 30 % par les transporteurs étrangers, sans autre surtaxe, l’UNOSTRA soutient donc un dispositif fiscal qui coûtera au bas mot 2 300 € par véhicule et sera supporté à 95 % par le pavillon français ! »
Pour conclure, l’UNOSTRA précise que le dossier prioritaire est la compétitivité du pavillon français (CAP2020 proposé conjointement avec la FNTR et TLF), l’OTRE reste centrée sur les intérêts des PME du TRM.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *