Charte pour la sécurité des agents travaillant sur les routes

FNTRDans un communiqué de presse daté du 15 octobre 2015 mis en ligne par la FNTR, l’Etat par le biais d’Alain Vidalies, secrétaire d’état chargé des transports, de la mer et de la pêche, la FNTR, TLF, l’AFTRI, l’OTRE, l’AFTRAL, l’AFT et ECF ont signé une charte d’engagement pour la sécurité des agents travaillant sur les routes.

Dans le communiqué de presse, on peut lire « Depuis 2006, ce sont 9 de ces agents qui ont perdu la vie dans l’exercice de leurs fonctions, dont 2 en 2015. En moyenne, une quinzaine de ces agents sont blessés chaque année dans plus de 80 accidents dans lesquels les dispositifs de signalisation temporaire de type « flèches lumineuses de rabattement » et « flèches lumineuses d’urgence » sont percutés par des usagers. La moitié de ces 80 accidents et de la quinzaine de blessés parmi les agents est causée par un poids-lourd alors que ceux-ci ne représentent en moyenne que 10 à 20 % du trafic ; les poids-lourds sont donc sur-représentés dans l’accidentalité sur les zones de chantiers ou d’intervention. Les entreprises de transport routier sont elles aussi directement concernées puisqu’elles subissent également victimes et dégâts matériels (42 accidents sur 108 sur zones de chantiers ou d’interventions ont impliqué un poids-lourd en 2014 faisant 6 blessés parmi les chauffeurs routiers), ainsi qu’une répercussion négative sur leur image. »

Une charte pour veiller à la sécurité des agents:

Dans le communiqué de presse, Alain Viadalies a déclaré: »Les femmes et les hommes qui œuvrent quotidiennement sur le réseau routier national sont confrontés à des situations inacceptables. Il faut faire progresser notre combat pour la sécurité des agents. Je me félicite de la mobilisation, à nos côtés, des professionnels du transport routier signataires de la charte « .

Sur son site, la FNTR précise que les signataires de la charte d’engagement (FNTR, TLF, AFTRI, OTRE, AFTRAL, AFT et ECF) « s’engagent à se mobiliser et à mettre en commun leurs connaissances et leurs moyens pour faire baisser l’accidentalité sur les zones de chantier et d’interventions sur le réseau national. »

La sécurité des agents travaillant sur les routes devraient être améliorée.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *