Ecomouv’ met en place le système de collecte écotaxe

ecotaxe poids lourdLe ministre des transports, Frédéric Cuvillier a été auditionné par la mission d’information parlementaire sur l’écotaxe ce 11 décembre et a annoncé que la mise en place du système de collecte par la société privée Ecomouv’ serait effective fin décembre. Cela signifie que l’état va devoir commencer à verser un loyer de 18 millions d’euros/mois alors que la taxe est actuellement suspendue.

D’après le ministre  « (…)il y a des dispositions contractuelles de pénalités ou d’absence de pénalités, tout cela est à négocier » car Ecomouv’ devait livrer le dispositif en juillet 2013 et le contrat stipulait 8 millions d’euros de pénalités de retard.

Dans un communiqué de presse,  l’OTRE remet en cause la parole du ministre des transports « Bien avant cette date, depuis le début de l’année, le ministre délégué aux transports n’a cessé de répéter aux représentants des transporteurs, et particulièrement à l’OTRE qui faisait preuve de scepticisme que le système fonctionnait parfaitement ! » et l’Organisation se demande comment on peut annoncer que le dispositif fonctionne alors qu’il n’est par encore opérationnel…Pour l’OTRE  »

Tout ceci prouve que le ministre des transports et plus généralement le gouvernement continuent de « mener en bateau » tous les acteurs du dossier. Comment est-il possible désormais de donner de la crédibilité aux annonces faites quant à chaque fois, celles-ci se sont avérées être des mensonges. L’OTRE rappelle qu’elle a fait le choix de laisser travailler la mission parlementaire dans l’espoir que celle-ci soit impartiale. Les déclarations du ministre tendent à démontrer le contraire. L’OTRE rappelle que faute d’avoir été entendue sur la suppression du dispositif actuel, elle appellera les transporteurs à se mobiliser dès la fin du mois de janvier. Une telle annonce du ministre délégué aux transports constitue pour l’OTRE une véritable invective à l’égard des transporteurs. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *