Hausse du prix des péages ?

Hausse du prix des péagesAprès l’annonce possible d’une nouvelle hausse du prix du carburant récemment, une hausse du prix des péages se profile à l’horizon 2018.

Ce dimanche 18 septembre, le ministre de l’Économie et des Finances Michel Sapin a annoncé sur RTL qu’à partir de 2018, certaines sociétés d’autoroutes augmenteront leurs tarifs.

Hausse du prix des péages

Pour améliorer le réseau autoroutier, le secrétaire d’état aux transports a confirmé une hausse du prix des péages. Ce financement évalué à 1 milliard d’euros en 2019 sera financé à la fois par les usagers et les collectivités et devrait permettre la création de 5000 emplois.

Alain Vidalies a annoncé au JDD que l’augmentation du prix des péages serait comprise entre 0,3% et 0,4% par an à partir de 2018 jusqu’en 2020. A ce propos, il a déclaré « L’impact de l’augmentation sera faible. Par exemple, chez Cofiroute, l’augmentation prévue pour 2018 dans le contrat de concession est de 1,46 %; on passerait à 1,76 %. Prévue chez d’autres à 1,15 %, elle monterait à 1,45 %. Tout sera contrôlé par une autorité indépendante, l’Arafer ».

Ce lundi, Alain Vidalies doit présenter ce plan validé par François Hollande aux collectivités locales. Dans les colonnes du JDD, celui ci s’est déclaré confiant dans le fait d’obtenir le financement des collectivités.

Hausse du prix des péages : du suicide politique ?

A l’annonce de l’augmentation du prix des péages d’ici 2018, les réactions ne se sont pas faites attendre. Pour Pierre Chasseray, porte parole de 40 Millions d’automobilistes a déclaré dans Le Parisien « Après toute la polémique sur les profits, augmenter une nouvelle fois les tarifs, c’est une honte » estimant que « Je me pose des questions sur la volonté du gouvernement de gagner l’élection présidentielle. C’est du suicide politique, un hara-kiri du péage ». Pour rappel, des augmentations tarifaires du prix des péages sont déjà programmées pour 2018 « Par exemple, chez Cofiroute, l’augmentation prévue pour 2018 dans le contrat de concession est de 1,46 % ; on passerait à 1,76 %. Prévue chez d’autres à 1,15 %, elle monterait à 1,45 % ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *