La tension monte chez les transporteurs

Le transport routier refuse nouvelle taxe

Comme dit l’adage « mieux vaut prévenir que guérir ». La tension monte du côté des transporteurs à l’approche de LOM, la future Loi d’Orientation des Mobilités. En effet, celle-ci annoncera la nouvelle taxe pour les poids lourds. Pour l’instant, le gouvernement pencherait pour une vignette temporelle. Les transporteurs ne l’entendent pas de la même oreille !

Transport routier : la tension monte chez les transporteurs

A l’approche de LOM, l’OTRE reste vigilante et aux aguets peut-on lire dans ses actualités. En effet, l’organisation patronale fait référence à la vignette pour les poids lourds. Cette vignette poids lourd contribuera au financement des infrastructures. L’OTRE rappelle au gouvernement sa mobilisation contre l’écotaxe, vidéos à l’appui.

Du côté de la FNTR, même discours : le temps se gâte. pour commencer, la FNTR évoque les pistes de taxation pour les camions qui sera inclue dans LOM. La FNTR rappelle l’engagement de l’état à ne pas créer de nouvelles taxes pendant 5 ans.

Pas de nouvelle taxe pour le transport routier

Clairement, les organisations patronales du TRM refusent une nouvelle taxe. Pour conclure, la FNTR explique « Au lieu de s’ingénier à alourdir la facture, les décideurs politiques feraient mieux de s’interroger sur une meilleure utilisation des 39 milliards d’euros acquittés chaque année par tous les usagers de la route. Alors que la reprise économique est encore très fragile, tout prélèvement supplémentaire sera fermement refusé. Le temps se gâte pour tout le monde : les professionnels du transport ne manqueront pas de doucher les volontés politiques liées à une taxation. Sortez les paratonnerres. »