Le transport routier impacté par la Cop 21 pour livrer sur Paris et en Ile de France

FNTR Ile de FranceDans un communiqué de presse daté du 30 novembre, la FNTR Ile de France pointe du doigt la COP 21 et dénonce  » des décisions disproportionnées qui impactent des flux situés à plus d’une centaine de kilomètres de la zone où se déroule la COP21« .

En effet, le Ministre de l’Intérieur avait communiqué le 25 novembre un plan de circulation et de nouvelles mesures prises le 27 novembre (interdiction de circuler aux véhicules de plus de 7,5 tonnes) n’ont pas permis à la profession de s’organiser et les pertes pour les entreprises de transport routier sont estimées à plus de 150 millions d’euros.

La FNTR souligne « Déjà lourdement impactée, la profession a été ensuite concernée par un arrêté de la zone de défense ouest et nord du dimanche 29/11 à 20h15, qui a ajouté un durcissement des mesures, avec la mise en place des zones de stockage sur l’A1, A13, A11, A10 et RN12. Ces mesures sont totalement disproportionnées, puisqu’elles visent à bloquer tous les poids-lourds dont les flux ne sont pas en Ile de France. La FNTR Ile de France-Centre dénonce ces décisions prises au dernier moment, alors que la COP 21 est prévue de longue date, même si les conditions de sécurité se sont aggravées ces dernières semaines« .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *