Les revendications légitimes de l’OTRE contre le dumping social

OTRELors du SITL 2016, Aline Mesples (présidente OTRE) a interpellé dans un courrier le secrétaire d’état aux transports, Alain Vidaliès pour lui faire part de revendications légitimes dans le transport routier de marchandises. Pour lutter contre le dumping social et la concurrence déloyale, la loi doit être appliquée à tous. Dans ce courrier, l’OTRE évoque la colère des transporteurs et réclame entre autres :

  • « la mise en œuvre immédiate sur l’ensemble du territoire de contrôles sur des zones ciblées (notamment les lieux de stationnements habituels des véhicules poids lourds et véhicules utilitaires légers (VUL) immatriculés à l’étranger, les parkings, les zones logistiques) ;
  • la mise en œuvre immédiate de contrôles chez les grands donneurs d’ordre (prioritairement dans les entreprises publiques dans lesquelles l’État est actionnaire…).
  • la mise en œuvre d’une obligation de déclaration dématérialisée préalable de toutes les opérations de cabotage ;
  • l’évolution de la réglementation permettant le contrôle de la concordance entre les lettres de voitures et la marchandise réellement transportée, pour lutter contre les fausses lettres de voiture notamment par les véhicules utilitaires étrangers ;
  • la mise en œuvre de la clause de sauvegarde du marché issue des dispositions de l’article 7 du Règlement européen 93/3118 du 25 octobre 1993 prévue en cas de perturbation grave du marché due au cabotage. »

L’OTRE appelle le 9 avril prochain toute la profession à se mobiliser contre le dumping social et le travail illégal en France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *