Les transporteurs, l’essieu porteur de l’économie

transporteursDans un Edito du 2 juin, la FNTR s’insurge contre la banalisation du rôle des transporteurs concernant « la sortie de crise du carburant », estimant que ces derniers sont l’essieu de l’économie.

Les transporteurs veulent rappeler aux différents ministères que « Sans nous, vous pourrez avoir tous les stocks que vous voulez, vous ne pourrez pas livrer le carburant dans les stations, et nous, nous ne pourrons plus rien livrer du tout. La réalité, c’est que les entreprises font des prodiges pour éviter la paralysie du pays ».

La FNTR précise « En réalité, on fait tellement bien notre boulot que cela parait naturel. Personne ne se pose la question. Les choses doivent arriver par magie dans les usines, dans les supermarchés, partout… Mais nous sommes les magiciens ! Des tours, des tournées, c’est notre travail quotidien. D’ailleurs, tout le problème ces derniers jours c’est que, là où on pouvait faire quatre rotations, on ne pouvait plus en faire qu’une ou deux, du fait des temps d’attente, des blocages, des pénuries de carburant. Il y a de quoi tirer de sacrées leçons. Personne ne sait vraiment ce que nous faisons, alors que notre activité est essentielle à l’économie. »

Pour conclure en reprenant les mots de la fédération patronale des transporteurs « On dit souvent que nous sommes la cinquième roue du carrosse. Sauf qu’en réalité nous sommes l’essieu porteur. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *