L’OTRE appelle à la grève des abonnements pour protester contre l’écotaxe

OTREDans un communiqué en date du 8 janvier 2013, l’OTRE appelle à la grève des abonnements en ce qui concerne l’écotaxe poids-lourds.

Dans le communiqué de presse destiné au transport de marchandises, on pouvait lire :

« Le jeudi 3 janvier dernier, le projet de loi instaurant la majoration du prix de transport au regard de la taxe poids lourd était présenté en conseil des ministres. Loin de rendre plus compréhensible ce dossier de la taxe poids lourds, cette annonce publique l’a rendu encore un peu plus nébuleux aux yeux des professionnels comme aux yeux de l’opinion publique.
Depuis plusieurs mois, l’OTRE a alerté sur la nécessité de rendre le dispositif plus simple et compréhensible, tout en respectant l’accord originel, la neutralité de la taxe pour les charges des PME de transport routier françaises. Elle a sollicité par de nombreux courriers le ministre chargé des transports et de la mer, la dernière en date étant une lettre ouverte du 18 décembre.
L’OTRE a posé de nombreuses questions pratiques sur la taxe, comme sur sa répercussion auprès des clients du transport routier sous forme de majoration. À ce jour, l’OTRE n’a reçu aucune réponse à ses questions. Si le projet de loi définit bien que le transporteur routier pourra majorer son prix afin d’amortir le coût de la taxe, rien ne garantit dans ce texte que la majoration sera suffisante, et encore moins qu’elle sera réellement appliquée par les clients des transporteurs. Sans ces garanties, les PME et TPE seront les premières victimes de ce dispositif pourtant créées pour elles.
Aujourd’hui, l’OTRE attend des réponses aux questions posées qui sont le reflet des interrogations actuelles des transporteurs routiers. Faute de réponse suffisante et adéquate, l’OTRE appelle désormais les transporteurs routiers à boycotter la campagne d’abonnement aux badges.
L’OTRE demande à chaque transporteur routier de faire la grève des abonnements tant que l’Etat n’aura pas répondu clairement à toutes les questions qui se posent. L’OTRE se mettra en contact dans les tous prochains jours avec les autres organisations professionnelles et l’alliance pour le transport routier de marchandises afin de leur proposer de rejoindre cet appel à la désobéissance et amplifier ainsi son impact. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *