Les péages sur autoroute pour compenser le manque à gagner du péage de transit

transportLe péage de transit qui entrera en vigueur le 1 er janvier 2015 devrait rapporter 500 millions d’euros à l’état, soit 300 millions de moins que l’écotaxe. Michel Sapin, ministre des finances a déclaré sur France Info : « La quantité de travaux restera la même que celle qui était prévue. Il faudra seulement compléter les ressources de ce péage de transit poids lourds par d’autres ressources » évoquant par « ressources » les péages autoroutiers.

Jean-Paul Chanteguet doit rendre un rapport fin d’année portant sur la place des autoroutes au sein des infrastructures de transport. A ce props, il a déclaré : « Nous étudions la possibilité pour l’Etat de dénoncer par anticipation, en 2016, les contrats de concession. L’Etat toucherait alors le revenu des péages autoroutiers, ce qui permettrait de financer les infrastructures de transport et, dans le même temps, de modérer l’augmentation des tarifs des péages ».

L’ASFA, l’association représentant APRR, Vinci et Sanef a refusé de commenter ces déclarations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *