TLF met en garde contre les blocages

TLF met en garde contre les blocages contre la loi travail

TLF met en garde contre les blocages contre la loi travail

TLF met en garde contre les blocages contre la loi travail qui risquent de paralyser l’économie du pays, dans un communiqué de presse.

En effet, si les routiers ne peuvent pas acheminer les marchandises « c’est la consommation et la production qui cessent et c’est la France qui s’arrête. »

D’après le président de Transport et Logistique de France « Vous ne verrez aucun poids lourd sur un barrage. Un salarié en grève ne peut pas utiliser un camion. Ce sont des permanents de la CGT qui bloquent les ronds-points d’accès aux raffineries. Quelques dizaines de personnes suffisent pour interdire le passage aux automobiles et aux camions, qui, eux, travaillent. Nous hurlons auprès des préfectures pour qu’ils fassent évacuer les barrages ».

Pour l’union des entreprises de transport et de logistique, « Les entreprises de transport sont bien sur les victimes directes de ces blocages au plan économique et social. (allongements des parcours, attentes, désorganisation de l’activité, envol des prix (…) en précisant « que les entreprises du secteur, en toute responsabilité, n’ont pas ajouté à la situation tendue, une panique d’approvisionnement ».

Pour y remédier, « la Profession demande aux pouvoirs publics une action urgente pour que :

  • Les dépôts de carburant soient rendus accessibles et les acheminements organisés ;
  • Les entreprises de transport routier (poids lourds et véhicules utilitaires légers) puissent êtres prioritaires dans les livraisons de carburant.

La prise en compte de la situation par les pouvoirs publics doit être immédiate, au risque de retrouver des camions paralysés en entreprise ou immobilisés sur le bord des routes de France […]. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *