Alain Vidalies remplace Frédéric Cuvillier comme secrétaire d’Etat aux transports

Alain VidaliesAprès la démission du gouvernement Valls ce lundi 25 août, Manuel Valls a annoncé ce mardi la composition de son nouveau gouvernement et la branche transport aura un nouveau secrétaire d’Etat : Alain Vidalies. Depuis ce mardi, c’est officiel, Alain Vidalies remplace Frédéric Cuvillier comme secrétaire d’Etat aux transports puisque celui ci n’a pas souhaité participer au gouvernement Valls II.

Sur le blog de Frédéric Cuvillier, on pouvait lire « Je tiens à exprimer au Président de la République et au Premier ministre toute ma gratitude pour la confiance renouvelée qu’ils me témoignent en me proposant de poursuivre ma mission, en qualité de secrétaire d’Etat au sein du nouveau Gouvernement.

Si cette proposition témoigne d’une reconnaissance pour le travail effectué dans les domaines des transports, de la mer et de la pêche, je n’ai cependant pas pu lui réserver une réponse favorable.

En effet, les infrastructures, les transports et la mer doivent être la clé de voûte du pacte de solidarité décidé par le Président de la République.

Ils sont les moteurs essentiels d’une croissance durable et portent les enjeux d’une plus grande équité territoriale et sont au cœur des défis économiques, industriels et sociaux pour notre pays.

La mise en place d’une véritable politique maritime intégrée, digne de notre Nation, deuxième surface maritime mondiale, les nouvelles politiques de mobilité, la structuration des filières industrielles créatrices d’emplois, l’innovation dans des projets structurants et ambitieux nécessitent une volonté politique forte et une capacité d’action pleine et entière.

Dans la configuration qui m’a été proposée, j’estime ne pas disposer de cette capacité d’action et de l’autonomie nécessaire à la réussite d’une politique cohérente porteuse d’espoir pour nos territoires et nos concitoyens, confrontés à une crise profonde. »

Le secrétaire d’Etat Alain Vidalies dépendra du ministère de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie et travaillera en concertation avec Ségolène Royal qui reste à son poste de ministre. A quelques jours de la rentrée, Alain Vidalies aura la lourde tâche de gérer anciennement l’écotaxe rebaptisé péage de transit dans le transport routier, taxe impopulaire dans ce secteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *