Concurrence déloyale et le travail illégal comment lutter

OTREDans un communiqué de presse, l’OTRE nous apprend que les organisations syndicale du transport routier de déménagement FNST-CGT, FO-UNCP, CFTC et SNATT-CFE CGC « ont signé un accord portant création d’un Comité de Lutte contre le Travail Illégal et la Concurrence Déloyale. »

Dans le communiqué de presse de l’OTRE, on peut lire : « Cet accord s’inscrit dans la continuité de la convention nationale de partenariat du 28 Juillet 2015 pour la lutte contre le travail illégal dans l’activité du déménagement, signée entre l’Etat et le secteur du déménagement, à la suite du Plan National de Lutte contre le Travail Illégal 2013-2015.

Par cet accord, les partenaires sociaux du transport de déménagement marquent et réaffirment clairement leur volonté de lutter contre le travail illégal sous ses différentes formes. Afin d’agir efficacement contre ce fléau, les organisations professionnelles et syndicales du secteur ont décidé la création d’un comité de lutte contre le travail illégal et la concurrence déloyale, instance paritaire chargée de la mise en place d’actions fortes permettant d’agir efficacement et dans la durée contre ce phénomène.

Ce comité doit permettre aux partenaires sociaux de construire des projets communs. Ils pourront dès lors porter efficacement le fruit de leurs travaux partagés devant les services de l’Etat. Ce n’est qu’au prix de cette unité et de ce travail préalable que la profession arrivera à faire avancer les objectifs ambitieux fixés et inscrits dans la convention nationale du 28 Juillet 2015. Ils pourront agir efficacement auprès de la commission de suivi de ladite convention en présentant des positions travaillées et réfléchies en amont.

La mise en oeuvre d’une carte professionnelle dans le déménagement, la dématérialisation du Livret Individuel de Contrôle et plus globalement la question des VUL, l’Uberisation dans le déménagement et l’impact de l’économie dite collaborative, la régulation et le contrôle des offres sur Internet, constituent des priorités absolues et urgentes pour l’OTRE ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *