Transport routier de voyageurs, l’OTRE dénonce la légalité de l’accord sur les salaires

OTREDans un communiqué de presse daté du 10 mars 2015 , l’OTRE dénonce la légalité de l’accord signé sur les négociations salariales par la CNM ou Confédération Nationale de la Mobilité (organisation patronale créée en  2014) qui regroupe le transport de voyageurs, le déménagement, les services ambulanciers et la sécurité fiduciaire.

Suite à l’échec des NAO dans le transport routier de marchandises, les syndicats avaient annoncé le blocage des négociations dans toutes les branches transport, y compris le transport routier de voyageurs.

L’OTRE précise dans son communiqué : « l’accord du 12 février 2014, à ce jour non étendu, portant réforme des grilles d’ancienneté et sans aucune révision des grilles conventionnelles de rémunérations, impliquait (…) une revalorisation maitrisée pour l’année 2015, limitée à la hausse du SMIC au 1er janvier, en l’espèce 0,8%. En proposant une hausse de 1,3 % assortie d’une clause de rétroactive au 1er janvier 2015, les autres organisations patronales ont choisi une logique différente, alors même qu’il y a peu, elles fustigeaient les conséquences de l’accord sur les grilles d’ancienneté ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *