La FNTR réclame le maintien du carburant professionnel

gasoilLa fiscalité sur le gazole est d’actualité en ce moment, notamment depuis que la Cour des comptes l’a pointé du doigt dans un rapport le 1er mars.

Dans un communiqué de presse, la FNTR réclame le maintien du carburant professionnel car contrairement aux usagers de la route, les transports routiers n’ont pas le choix de carburant et doivent utiliser du gazole.

Pour rappel, le gazole est taxé à 0,42 centimes d’euros du litre contre 0,60 centimes d’euros du litre pour l’essence,en France, ce qui représente un manque à gagner pour l’état.

Pour Jean-Christophe Pic, président de la FNTR :

L’usage professionnel du carburant est clairement menacé. Le gel de la TICPE depuis 2004 a permis à la France de rejoindre la moyenne européenne en matière d’accises sur les carburants. Il faut conforter cet acquis. Il est hors de question de voir 10 ans d’efforts anéantis en quelques semaines (…) Dans le contexte de la mise en œuvre de la taxe poids lourds,ce serait une mesure provocatoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *