Les syndicats du transport routier réclament un entretien avec Ségolène Royal

syndicats du transport routierAprès l’échec des NAO entre le patronat et les syndicats le 9 février dernier, les syndicats du transport routier (CFDT, CGT, FO, CFTC, CFE-CGC) avaient annoncé des actions d’ampleur nationale à partir du 15 mars 2015. Pour rappel, les syndicats réclamaient 5% d’augmentation sur les grilles salariales alors que le patronat proposait 1 à 2% d’augmentation.

Les principaux syndicats du transport routier (CFDT, CGT, FO, CFTC, CFE-CGC) ont adressés une lettre commune à la Ministre de l’Ecologie en charge des transports (en copie à l’AFP), Ségolène Royal, pour solliciter un entretien « afin de l’alerter sur la gravité inquiétante de la situation« .

Peu après l’échec des NAO 2015, Ségolène Royal avait annoncé que l' »on ne pouvait se permettre un conflit routier » et que l’Etat aiderait à trouver une solution ce pourquoi les syndicats se tournent vers la Ministre de l’Ecologie en ultime recours avant d’entamer une grève illimitée d’ampleur nationale dès le 15 mars.

Rappelons que depuis 2 ans, les grilles salariales sont gelées faute d’accord et que les 4 premiers coefficients sont en dessous du SMIC (9,43 euros brut de l’heure) et faute d’accord sur les NAO 2015, les salaires seraient gelés à nouveau pour 1 an.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *