Chauffeurs VTC et Uber, vers une reprise du dialogue ?

VTC et Uber sont en conflit depuis décembre 2016. Pour rappel, les chauffeurs VTC réclament une augmentation de leurs revenus au prorata des heures travaillées. De plus, ils réclament une baisse de la commission prélevée par Uber qui est de 25% Devant le conflit persistant, le gouvernement a confié le dossier à Jacques Rapoport pour tenter de trouver une issue au conflit.

Une aide financière pour les chauffeurs VTC en difficultés

Depuis le 21 décembre, le gouvernement a confié à Jacques Rapoport la mission de résoudre le conflit qui oppose Uber et chauffeurs VTC. Pour cela, il a entamé une médiation pour tenter de trouver une solution satisfaisante pour tous . Ce dernier a rendu ses conclusions le 9 février dernier. Dans ces conclusions, le médiateur estime qu’« «Uber s’est engagé à apporter une aide financière» pour les chauffeurs VTC en difficultés et à «traiter toutes ces situations d’ici juillet».

Vers une reprise du dialogue ?

Ce mardi 14 février, l’entreprise de transport privé a proposé une réunion le 22 février aux 5 organisations membres de l’intersyndicale VTC( (Unsa, CFDT, Capa-VTC, Actif-VTC, UDCF). L’objectif de cette rencontre étant de trouver un accord concernant « la commission de soutien aux chauffeurs en difficulté ».

Dans un communiqué de presse, le directeur d’Uber Europe occidentale Thibaud Simphal a déclaré : « Avec cette commission, nous voulons aider les chauffeurs qui se retrouvent aujourd’hui en situation difficile, notamment à cause de charges trop lourdes au regard du chiffre d’affaires réalisé. A court terme, les chauffeurs en difficulté pourront sortir la tête de l’eau grâce à un soutien financier temporaire ».

Le dialogue sera t-il renoué entre chauffeurs VTC et Uber le 22 février?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *