Comparaisons du TRM international au sein de l’Union européenne

cnrLe CNR (Comité National Routier) a mis en ligne une étude qui met en évidence les comparaisons du TRM international au sein de l’Union européenne.

L’objectif de cette étude est de mettre en évidence le déploiement des politiques européennes sur le TRM au niveau européen, de mettre en évidence les différences fiscales et sociales existantes en s’appuyant sur les conditions d’emploi, les rémunérations, les coûts de revient des chauffeurs routiers internationaux en Europe.

Comparaisons du TRM international au sein de l’Union européenne

D’après l’étude CNR sur le comparatif des conditions d’emploi et de rémunération des conducteurs routiers internationaux en Europe montre que « Les taux de cotisations sociales employeurs s’échelonnent en Europe de 12,7 % à 51,6 %, nets de toute réduction. Il y a donc un rapport de 4 entre les extrêmes, sans clivage Est-Ouest.  (…) le salaire brut d’un conducteur routier à l’international varie en Europe de 300 € à 3 300 € mensuels. ».

Voici le tableau des cotisations sociales pour un conducteur routier à l’international en 2016 :

cotisations-sociales

En résumé

Pour résumer succinctement, on note aussi que les charges patronales annuelles peuvent varier de 700 € à 16 000 € ; Il peut exister de 0 à 54 conventions collectives TRM selon le pays ; de plus, 300 heures supplémentaires par an ne sont jamais recensées ; 75 % de la rémunération totale est versée sous forme d’indemnités de déplacement échappant ainsi aux cotisations sociales et aux impôts ; une paie de « commercial » pour un conducteur, composée d’un fixe mensuel à 300 € et d’une part variable proportionnelle au kilométrage mensuel permettant de quadrupler le revenu.
Le constat est assez simple, pour la même heure de conduite, dans le même camion, sur la même route, avec le même transport de marchandise, le coût varie de 8 €/h à 33 €/h si le chauffeur est employé par une société bulgare ou belge. Le coût complet à l’année d’un conducteur routier à l’international s’échelonne de 16 000 € pour un transporteur bulgare, à 56 000 € pour un transporteur belge.

Difficile de lutter à arme égale sans harmonisation européenne entre les pays !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *