E-CMR, la FNTR favorable à l’expérimentation

e-cmrDans l’actualité du 25 octobre 2016, la FNTR mobilise ses adhérents dans un pilote supranational avec l’IRU en faveur de la CMR électronique ou e-CMR. La fédération patronale du transport routier précise que la France « vient officiellement de signifier son acceptation de ce protocole additionnel, ce qui ouvre la porte à l’expérimentation grandeur nature. »

 

CMR, c’est quoi ?

La CMR (Convention relative au contrat de transport international de marchandises par route) permet de définir les conditions de transport et établir la responsabilité de chacun (Donneur d’ordre, Chargeur, Transporteur, Destinataire) avant un transport de marchandises. Les entreprises de transport de marchandises utilisent la lettre de voiture CMR où est spécifié la nature des marchandises transportées et les différents acteurs intervenants. Celle ci doit comporter : la date de l’établissement de cette lettre, les noms, adresse et numéro SIREN ou numéro d’identification intracommunautaire du transporteur, la date de la prise en charge de la marchandise, la nature et la quantité, ou poids, ou volume de la marchandise pour les lots groupés, le nom de l’expéditeur ou du remettant, l’adresse complète du lieu de chargement, le nom du destinataire et l’adresse complète du lieu de déchargement.

Depuis plusieurs années, l’IRU qui est l’organisation mondiale du TRM milite pour que les lettres de voiture au format papier soient numérisées comme le prévoit le protocole additionnel à la convention CMR adopté en 2008 et entré en vigueur en 2011.

 

E-CMR : les avantages

Les avantages de la lettre de voiture numérisée seraient de conserver les avantages du format papier en diminuant les frais de traitement estimés à 3 ou 4 fois moins chers et beaucoup plus rapide. La gestion des données serait accélérée et les livraisons et réceptions seraient mieux harmonisées sur le plan logistique.

L’autre avantage de l’e-CMR serait de faciliter les contrôles : précision des données, accès à l’information en temps réel avec documents à l’appui prouvant la prise en charge et livraison des marchandises.

Sur son site, l’IRU  précise que « La nature numérique de l’e-CMR lui permet de s’intégrer facilement aux autres services et prestations utilisés par les entreprises de transport, tels que les déclarations douanières, ou les systèmes de gestion de flotte et de transport. En passant au format numérique, les trois parties impliquées dans toute expédition bénéficient d’une plus grande efficacité logistique, ce qui leur permet d’accroître leur compétitivité.  Enfin, l’e-CMR contribue à améliorer la sécurité sur les routes. En effet, elle peut être reliée à eCall, le système d’appel automatique des services d’urgence en cas d’accident de la route équipant les camions. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *