Les sociétés autoroutières dans le viseur de Ségolène Royal

RoyalLa ministre de l’Ecologie est au coeur de l’actualité depuis l’annonce de la suspension sine die de l’écotaxe et les sociétés autoroutières restent dans le viseur de Ségolène Royal.

D’après l’AFP, des négociations devraient voir le jour prochainement entre le gouvernement et les sociétés autoroutières. De plus en plus, on évoque dans la presse la possibilité d’une gratuité des péages d’autoroutes le week-end et de ponctionner les profits pour renflouer les caisses destinées aux infrastructures mais le ministre des finances, Michel Sapin, reste prudent.

Ségolène Royal invitée dans l’émission présentée par Yves Calvi sur RTL ce mardi 14 octobre a répondu à un auditeur qui s’interrogeait sur « comment faire pour éviter l’augmentation des prix du péage si on taxe davantage les sociétés d’autoroute… ».

Pour Ségolène Royal « Il y a 20 % de tarif en trop, puisque quand une autoroute fait payer 100 euros, il y a 20 euros de trop qui sont empochés. Ce que je souhaite, c’est qu’il y ait baisse des tarifs autoroutes de 10 %, avec une gratuité par exemple le week-end. «  en précisant « Les autoroutes n’ont pas respecté le contrat qui était le leur, c’est-à-dire qu’elles auraient dû baisser les prix au fur et à mesure de la durée d’amortissement des autoroutes. Donc, les Français ont payé deux fois, lors de la construction et quand le gouvernement Rafarin-Villepin a privatisé les autoroutes » a t-elle répondu en précisant qu’elle s’appuyait sur le rapport de la Cour des comptes.

La ministre de l’écologie a annoncé vouloir mettre les sociétés d’autoroute devant leur « responsabilité » au cours des négociations à venir…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *