Fraude aux systèmes antipollution : la FNTR condamne cette pratique !

Fraude aux systèmes antipollution

Après les voitures, la fraude aux systèmes antipollution toucherait les camions. En effet, des camionneurs d’Europe Centrale contourneraient le système obligatoire en Europe.

Pour rappel, depuis octobre 2006, les poids lourds à motorisation diesel doivent utiliser un système permettant la réduction d’oxydes d’azote grâce à un additif AdBlue pour respecter les normes Euro 5 et 6.

Fraude aux systèmes antipollution : avantage et inconvénient AdBlue

La solution AdBlue (composée à 32,5% d’urée et à 67,5% d’eau) a pour avantage de transformer 85% des NOx soit en vapeur d’eau ou en azote inoffensif pour l’environnement.

L’inconvénient de cet additif c’est la surconsommation de diesel estimée à 2000 euros annuel par poids lourds.

La FNTR dénonce la fraude au dispositif AdBlue

Jean-Christophe Pic, président de la FNTR a adressé aux pouvoirs publics un courrier pour dénoncer cette fraude aux systèmes antipollution et réclamer des sanctions. La fraude consiste à équiper les poids lourds d’un boitier en vente sur le net qui permet de rouler sans utiliser l’additif AdBlue.

La FNTR qui condamne cette pratique rappelle que le secteur est « Engagé depuis plusieurs années dans le développement durable et la transition énergétique, le secteur, en 20 ans, a divisé par deux ses émissions de NOx et réduit de 75 % ses émissions de particules. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *