Le transport routier au coeur de l’actualité cette semaine !

Le transport routier au coeur de l'actualité cette semaine !

Le transport routier au coeur de l’actualité cette semaine !

On parle beaucoup de l’actualité du transport routier, en ce début de semaine. Tout d’abord, la colère des routiers bretons qui se sont mobilisés sur la rocade de Rennes, ce samedi pour manifester contre le dumping social et la concurrence étrangère. Le salon international du transport et de la logistique ouvre ses portes ce 22 mars dans un climat tendu. Au programme tv ce soir, un reportage évoquera le mal grandissant de ces travailleurs low cost.

SITL 2016 sous tension

Ce mardi, le salon international du transport et de la logistique SITL Europe 2016 ouvre ses portes dans un climat sous tension en raison du ras-le-bol justifié de la profession. L’OTRE a annoncé une conférence de presse, ce jour à 16h sur son stand. Au cours de cette conférence de presse, le fédération patronale des PME et TPE française s’exprimera sur cette « concurrence déloyale des transporteurs de l’Est et le travail illégal ».

« Salariés à prix cassés : le grand scandale »

Ce mardi soir, un reportage « édifiant » pour la profession du transport routier sera diffusé sur France 2, dès 20h55. Le thème de ce reportage de Cash Investigation traitera de la concurrence des routiers de l’est et la sous-traitance low cost,du dumping social, des « salariés détachés » en France. Nul doute que ce reportage « Salariés à prix cassés : le grand scandale ! » fera couler beaucoup d’encre.

La FNTR attend des actions

Du côté de la FNTR, un communiqué de presse en commun avec TLF et UNOSTRA demande une réunion d’urgence sur la politique européenne de la France et sur la réforme des politiques de contrôle avec les autorités compétentes. Pour la FNTR, il faut agir sur le renforcement et l’amélioration des contrôles sur route, le durcissement des sanctions et des peines et sur l’obligation d’établissement en France pour les transporteurs étrangers y travaillant de façon permanente. Le reflet de l’activité du 1er trimestre 2016 du secteur continue de se dégrader et le second trimestre ne s’annonce pas sous de meilleurs hospices.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *