Les routiers mobilisés pour le démantèlement de la jungle de Calais

jungle CalaisLes routiers mobilisés pour le démantèlement de la jungle de Calais annoncent des actions le 5 septembre prochain conjointes avec les agriculteurs et un collectif de commerçants. Depuis plusieurs mois, la situation est critique à Calais. Les routiers, la population et les commerçants doivent faire face à un afflux massif de migrants en rêve d’Eldorado anglais cantonnés dans « la jungle ».

Non à l’insécurité, non aux agressions des routiers

Face à l’insécurité grandissante qui sévit à Calais, les routiers et une association de commerçants ont décidé de dire non ! Au cours d’une conférence de presse,

Frédéric Van Gansbeke, président du collectif des entreprises et commerces du Calaisis a déclaré : « Après avoir employé la méthode douce et n’avoir obtenu que des promesses de la part de l’Etat qui ne veut rien changer et qui favorise la sauvegarde des migrants et non celle des commerçants, des portuaires, des transporteurs routiers, des touristes et des agriculteurs, on change de logiciel ». De même, d’après le président de la FNTR du Pas de Calais, David Sagnard « la violence des migrants n’était pas montée d’un cran mais de dix étages ».

Le quotidien des transporteurs qui doivent se rendre à Calais est rythmé depuis la création de la « jungle » d’agressions de chauffeurs, de saccages de bâches et de marchandises et d’amendes si un migrant est découvert dans leur camion à leur insu et cela suffit.

Blocage de l’A16, opération escargot

Concrètement, voici ce qui est programmé le 5 septembre dès 7h : blocage de l’A16 et opération escargot.

Les transporteurs routiers et les agriculteurs ont fixé un point de rendez-vous ce 5 septembre sur la zone de fret de Craywick à Loon-Plage et un autre au centre commercial Auchan de Saint-Martin-Boulogne. L’objectif de ces rassemblements étant de converger en opération escargot sur l’A16 vers Calais pour une durée indéterminée.

Le collectif de commerçants donne rendez-vous à ceux qui veulent manifester leur ras le bol sur la situation dès 9h00 au stade de l’Epopée pour former une chaîne humaine qui convergera jusqu’à la zone portuaire de Calais.

Cazeneuve et Rudd veulent intensifier les efforts à Calais

La mobilisation programmée le 5 septembre a pour objectif d’interpeller Bernard Cazeneuve sur la situation réelle de Calais et la FNTR avait demander un « plan d’urgence » pour démanteler l’insécurité générée par les migrants de la jungle de Calais.

Ce mardi, Bernard Cazeneuve et son homologue anglais Amber Rudd se sont rencontrés à Paris pour évoquer la situation migratoire de Calais et ont annoncés dans un communiqué de presse commun vouloir intensifier les efforts à Calais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *