Non au retour de l’écotaxe !

otre-contre-le-retour-de-lecotaxeNon au retour de l‘écotaxe, c’est le message que l’OTRE a adressé au lobby vert France Nature environnementale dans son communiqué de presse du 14 Novembre 2016.

En effet, l’organisation patronale que France Nature « se félicite de l’avis rendu par le rapporteur public du Conseil d’État dans une affaire déposée par une de ses composantes, Alsace Nature contre la suspension de l’écotaxe. » et estime que l’association crée un amalgame entre solution écotaxe et pollution de l’air.

Dans le communiqué de presse de France Nature, il est stipulé qu’« Il est permis d’espérer que les conclusions du rapporteur public marquent un premier pas en direction du déploiement de véritables solutions aux problèmes de qualité de l’air… ».

L’OTRE rappelle que l’écotaxe n’a pas pour objectif d’améliorer la qualité de l’air contrairement à ce que l’association essaye de faire croire mais de renflouer les caisses vides de l’état pour l’entretien des routes. En aucun cas, l’écotaxe n’est une mesure pour améliorer la qualité de l’air !

L’OTRE précise que « La loi sur la transition énergétique a posé comme objectif l’amélioration de la qualité de l’air en milieu urbain, là où sont concentrées les émissions polluantes nuisibles à la santé. »

Dans le communiqué, l’OTRE  » dénonce ces manipulations dont l’objectif n’est pas « l’amélioration de la qualité de l’air » mais bel et bien de mettre à mal l’activité économique de transport routier et ses dizaines de milliers de PME.
L’OTRE rappelle que pour respecter les engagements européens de la France sur la fiscalité routière, elle avait proposé l’instauration d’une vignette qui aurait fait payer tous les camions circulant sur les routes nationales, y compris les poids lourds immatriculés à l’étranger. Cette solution a été écartée par le gouvernement au profit d’une augmentation de la fiscalité du gazole qui fait peser ses recettes à 90 % sur les entreprises françaises. Après les tentatives de retour de l’écotaxe par le biais des régions, l’OTRE dénonce ce nouvel essai de remettre à l’ordre du jour une solution éculée.

L’OTRE reste et restera vigilante sur toutes velléités de revenir à l’écotaxe alors qu’il existe d’autres options. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *