La marche à blanc du 1er octobre ne fait pas l’unanimité dans le transport routier

marche à blanc

marche à blanc du 1er octobre

Depuis plusieurs jours, on parle beaucoup de la marche à blanc du péage de transit pl, anciennement écotaxe, qui devrait débuter au 1er octobre avant son entrée effective au 1er janvier 2015 et cette marche à blanc ne fait pas l’unanimité dans le transport routier.

Dans un communiqué de presse, l’OTRE crie « halte à l’incantation »suite à l’annonce faite par la mairie de Paris à propos d’une marche à blanc sur le périphérique parisien à compter du 1er octobre. Dans son communiqué, l’OTRE rappelle que « l’écotaxe est un dispositif fiscal national qui n’est toujours pas entré en vigueur et qui ne peut être appliqué localement » en précisant que « la mairie de Paris n’a pas les pouvoirs d’appliquer unilatéralement une loi fiscale. Autrement dit, l’écotaxe ne s’appliquera au périphérique parisien que si le dispositif entre effectivement en œuvre. Ce qui dans les circonstances actuelles est loin d’être sûr. »
Dans un communiqué de presse, la FNTR, TLF, l’UNOSTRA et la CSD réaffirment aussi leur opposition au dispositif écotaxe ou péage de transit pl en précisant clairement que le manque de ressources de l’AFITF est lié à la privatisation des autoroutes et estiment que les « entreprises de transports routiers n’ont pas à payer les pots cassés de la privatisation des autoroutes » et que « Le transport routier est déjà un contributeur important du financement des infrastructures. La part des poids lourds dans le montant des péages d’autoroutes s’élève à plus de 1,8 milliards d’euros par an. A cela s’ajoutent les 2,5 milliards de TICPE et les 200 millions d’euros de taxe à l’essieu acquittés chaque année par le secteur. ».

A quelques jours de la marche à blanc annoncée pour le péage de transit poids lourd, le secteur routier gronde… l’écotaxe est un dispositif fiscal national qui n’est toujours pas entré en vigueur et qui ne peut être appliqué localement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *