Alliance du routier, une avancée pour le trm européen 

fntrL’Alliance du routier est perçu par les professionnels comme une avancée pour le trm. Dans une Europe fragilisée, le dumping social est présent. Cette alliance a pour objectif de « garantir une meilleure harmonisation sociale-européenne avant d’ouvrir le cabotage ».

Alliance du routier : une « initiative majeure » pour la FNTR

Dans un communiqué de presse, la FNTR a tenu à saluer l’implication d’Alain Vidalies pour le trm. En effet, ce dernier a conscience des problèmes du transport de marchandises. Le trm est fortement concurrencé par les pays d’Europe de l’Est et tente de trouver des solutions pour y remédier.

En effet, le 31 janvier, ce dernier a réuni 9 ministres européens. ces derniers sont confrontés aux même problématiques dans le transport de marchandises. A l’issue de cette réunion, 8 mesures ont été détaillés pour favoriser une harmonisation des règles européennes.

Vers une concurrence plus égale au niveau européen ?

Ce plan d’actions a pour objectif de modifier certaines mesures d’application de la réglementation européenne. Au niveau européen, il est important d’harmoniser les règles à tous les états membres notamment au niveau social. 

Pour Florence Berthelot, déléguée générale de la FNTR « On ne peut que se féliciter de l’affirmation selon laquelle la libéralisation du marché du transport routier ne pourra être envisagée que si l’harmonisation de la législation sociale a été mise en œuvre. Elle constitue la reconnaissance que le transport routier est un pilier de la construction européenne, et qu’à cet égard, il doit être gouverné par des principes d’égalité et de justice ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *