Ecotaxe, un dossier à clore définitivement !

ecotaxe

Taxe poids lourd

La taxe poids lourd est de retour dans l’actualité. Dans un communiqué de presse, la FNTR, TLF, UNOSTRA et la CSD estiment que l’écotaxe est un dossier à clore définitivement ! Dans un communiqué de presse, l’OTRE affiche la même position sur un éventuel retour de cette taxe poids lourd appelé écotaxe.

Ecotaxe : »il est temps de clore le dossier »

Depuis la parution du rapport 2017 de la Cour des Comptes les professionnels du transport sont sur le qui vive. En effet, le rapport montre que l’abandon de l’écotaxe a coûté cher. Depuis, le retour de l’écotaxe est plébiscité par certains politiques ; la profession annonce clairement dans des communiqués de presse leur désaccord sur un éventuel retour de la taxe poids lourds.

Ce communiqué de presse commun fait suite au rapport annuel de la Cour des Comptes qui pointe l’énorme gâchis « patrimonial, social et industriel » en parlant de l’écotaxe.

La FNTR, TLF, UNOSTRA et la CSD rappellent que depuis le 1er janvier 2015 suite à la suppression de l’écotaxe, le transport routier s’acquitte pour combler le manque à gagner d’une hausse de la fiscalité carburant pour aider au financement des infrastructures à hauteur de 4 centimes par litres de gazole.

Taxe poids lourd : « Un milliard dont les transporteurs ne sont pas comptables! »

Du côté de l’OTRE, l’organisation patronale précise dans un communiqué de presse que « la mesure a couté 1 milliard d’euros à l’État la contribution des transporteurs français est de 5 milliard d’euros par an dans les caisses du budget national, intégrant 2,7 milliards de TICPE… ». L’organisation patronale précise que « Si, de plus, la Cour qualifie l’abandon de l’écotaxe comme un « échec affectant la politique européenne des transports » en rappelant que sept de nos voisins européens Suisse, Autriche, Allemagne, République tchèque, Slovaquie, Pologne et Belgique – ont mis en place des systèmes similaires de tarification, les magistrats « oublient » de préciser que, dans ces pays, le réseau autoroutier est gratuit. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *