La concurrence dans le transport de marchandises est ouverte à la Roumanie et la Bulgarie

Depuis le 1er janvier 2012, deux nouveaux pays, la Roumanie et la Bulgarie, entrent en concurrence dans le transport de marchandises en France. Dans un communiqué, la FNTR a annoncé : « Désormais, les transporteurs roumains et bulgares auront la possibilité d’effectuer sur le territoire national des opérations de transport intérieur (3 opérations de transport dans  un délai de 7 jours suivant un transport international) et aux conditions du pays d’origine ».

L’ouverture du cabotage à la Roumanie et la Bulgarie risque de majorer les difficultés des transporteurs français en raison des tarifs à bas coûts qu’ils pourraient proposés. Dans sa note de conjoncture de novembre 2011, la FNTR annonçait une baisse d’activité dans le transport routier au niveau national et international lié  en partie aux prix bas de la concurrence étrangère et l’ouverture du cabotage à la Bulgarie et la Roumanie devrait majorer les difficultés du transport routier français.

La FNTR pointe du doigt les difficultés à venir en 2012 pour le transport routier français : les augmentations des prix de l’énergie, l’arrivée de la taxe poids-lourd prévue en 2013, l’Euro 6 qui entrera en vigueur le 31 décembre 2012 qui risque de majorer les prix des véhicules de transport, fin de l’encadrement du cabotage en 2014…

L’année 2012 devrait être une année charnière pour les transporteurs qui devront revoir leur stratégie de transport pour être compétitif face à la concurrence.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *