Mobilisation à Calais des routiers

Mobilisation à Calais des routiers

Mobilisation à Calais des routiers

Les routiers mobilisés pour le démantèlement de la jungle de Calais, sur l’A16.
Depuis ce matin, les agriculteurs et les transporteurs routiers se sont rassemblés à Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais) et à Loon-plage (Nord, près de Dunkerque), pour mener une opération escargot sur l’A16, en direction de Calais. D’après les organisateurs, près de 80 camions et une centaine de tracteurs sont mobilisés. De même, une chaine humaine de commerçants et calaisiens estimée entre 300 et 400 personnes se dirige vers l’autoroute.

Mobilisation à Calais des routiers

L’objectif de cette journée de mobilisation des routiers à Calais est de réclamer le démantèlement de cette jungle qui fragilise l’économie et la sécurité de la région. Ce vendredi, Bernard Cazeneuve a annoncé un « démantèlement » de la jungle « par étape » mais pour David Sagnard, président de la FNTR Pas de Calais « On a besoin d’une sécurisation immédiate. Si le démantèlement a lieu dans trois mois, il va y avoir de nouvelles agressions de transporteurs ou des violences sur les particuliers. Il faut traiter au plus rapide ». En effet, si le démantèlement du camp a été annoncé par le ministre, aucune date d’éxécution n’a été notifié.

Eviter les erreurs de Sangatte

Vendredi, au journal de 20h sur France 2, Xavier Bertrand, président de la région Hauts-de-France s’est exprimé sur la situation  intolérable de Calais en disant:« Les Calaisiens ont l’impression qu’il y a deux poids deux mesures. Je veux qu’on règle ce problème sans qu’il y ait un drame de plus à Calais, sans que l’irréparable ne soit commis » en précisant que« le problème ne se produise pas à nouveau à Calais comme ça s’est reproduit à Sangatte. Je ne veux pas trouver une solution juste pour aujourd’hui, mais pour les années à venir ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *