Norbert Dentressangle dumping social ou pas ?

NDAlors que le groupe Norbert Dentressangle présentait ses résultats annuels en hausse le 26 février dernier, Hervé Montjotin s’est exprimé sur le procès qui a débuté le 4 mars pour prêt illicite de main d’oeuvre et délit de marchandage en le qualifiant « d’épreuve. »

Pour rappel, suite à une plainte de la CFTC du groupe pour non respect du droit du travail employant des chauffeurs de l’Europe de l’Est (roumains et polonais) sur le sol français, une enquête avait été ouverte en mai 2012 concernant 6 managers et 3 sociétés du groupe Norbert Dentressangle (ND Silo, TND Volume et TND).

Du côté de la CFTC, Norbert Dentressangle aurait profité du flou juridique concernant la sous-traitance et aurait pratiqué le dumping social en créant des filiales en Europe de l’Est. Les chauffeurs routiers étrangers étaient rémunérés 2 ou 3 fois moins qu’un chauffeur routier français.

Pour Norbert Dentressangle, les filiales polonaises et roumaines du groupe « n’ont pas été créées pour fournir de la main d’œuvre bon marché aux autres filiales d’Europe » peut-on lire dans lefigaro.fr. Après une journée de procès, le tribunal correctionnel de Valence se prononcera le 5 mai prochain pour examiner les recours en nullité déposés par la défense.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *