Transports : bilan d’Alain Vidalies

Bilan d’Alain Vidalies

Alain Vidalies a été le secrétaire d’état en charge des transports pendant trois années au ministère de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer. Après trois années au gouvernement, voici le bilan d’Alain Vidalies qui était orienté autour de cinq axes :

o        Mettre en oeuvre la réforme ferroviaire et préparer l’avenir de l’opérateur public ;

o        Lutter contre le dumping social et la concurrence déloyale ;

o        Parer à l’urgence sur l’entretien des réseaux et porter les grands projets d’infrastructures de demain ;

o        Préparer les mutations de l’offre et des services de transport ;

o        Donner un élan à la croissance bleue.

Bilan d’Alain Vidalies : édito

Le bilan d’Alain Vidalies reste mitigé sur certains points.« En près de trois ans, un intense travail a été accompli pour faire avancer les secteurs des transports, de la mer et de la pêche, dans une action que j’ai voulue empreinte de pragmatisme et de concertation avec les parlementaires, les acteurs économiques, les partenaires sociaux, et les collectivités territoriales, qui sont tous acteurs de la mobilité.

Il nous a fallu au quotidien parer à l’urgence de certaines situations, comme en matière de maintenance du réseau ferroviaire ou dans le transport public particulier de personnes, tout en préparant les infrastructures et les services de demain.

J’ai en particulier acquis la conviction que l’entretien du patrimoine existant, qu’il soit routier ou ferroviaire, doit coïncider avec un vrai volontarisme pour la construction des grandes infrastructures de demain, au service du développement de nos territoires et de la réussite du pays.

Mon combat s’est aussi joué au plan européen. La place de la France dans les discussions européennes a constitué pour moi une bataille de premier rang, car c’est là aussi qu’a pu avancer la France des transports, de la mer et de la pêche.»

Reste à savoir qui sera le successeur d’Alain Vidalies.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *