Une nouvelle hausse du prix du carburant ?

Hausse du prix du carburantCe mardi, Alain Vidalies secrétaire d’état aux transports n’a pas exclu une nouvelle hausse du prix du carburant pour renflouer les caisses de l’AFITF qui est dans le rouge. Le secrétaire d’état aux transports a annoncé « Il faut avoir au moins un centime additionnel de TICPE pour alimenter le budget de l’Afitf sur les années à venir » en précisant qu’automobilistes et routiers seraient concernés par cette hausse. Rappelons qu’en 2015, les recettes de TICPE représentaient la somme de 14 Mds€.

Les routiers contre une hausse du prix du carburant

Les routiers contre une hausse du prix du carburant. Pour Gilles Mathelié-Guinlet, le secrétaire général de l’Organisation des transporteurs routiers européens (Otre), le secrétaire d’état s’était engagé à ce qu’aucune augmentation de la TICPE ne touche les entreprises de transport. Même si pour l’instant rien n’est entériné à Matignon, l’organisation patronale des TPE et PME du transport routier estime que face à la concurrence déloyale des pays de l’est et des tarifs tirés vers le bas, une telle hausse sur le prix du carburant n’est pas envisageable.

Comment renflouer les caisses de l’AFITF ?

Alain Vidalies a assuré que pour l’instant aucune décision n’avait été prise sur le sujet mais a précisé  « On ne pourra pas honorer l’ensemble de nos engagements dans les années à venir sans recettes supplémentaires. Sinon, il faudra abandonner certains projets. » en faisant allusion aux travaux d’infrastructures concernant la ligne ferroviaire Lyon-Turin ou la continuation du TGV vers l’Espagne. Reste à savoir comment renflouer les caisses de l’AFITF ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *