Elisabeth Borne rencontre les organisations patronales du transport routier

Elisabeth Borne rencontre TLF, FNTR et OTRE

Elisabeth Borne, la ministre des Transports a rencontré les organisations patronales du transport routier ce 23 mai au ministère. Cette rencontre, une semaine après sa nomination a permis de faire le point sur les défis de la nouvelle ministre des transports qui seront à relever au cours de son mandat.

TLF rencontre la ministre des transports

TLF a été reçu par la ministre des transports avec les autres organisations patronales et la première impression fut positive. Au cours de la rencontre, TLF a noté la promptitude de la ministre à aborder rapidement les problèmes inhérents au TRM. En effet, au cours de l’entretien la fiscalité, la transition énergétique, la directive détachement du travailleur et la négociation du paquet mobilité ont été évoqués.

De même, d’autres sujets comme « la filière logistique », le numérique, les infrastructures, le financement du CNR ont été abordés.

OTRE rencontre la ministre des transports

Dans un communiqué de presse, l’OTRE relate sa rencontre avec Elisabeth Borne. La présidente de l’OTRE « a fait part notamment de sa vive inquiétude sur la révision de la Directive détachement et sur la renégociation du paquet mobilité qui doit s’ouvrir le 31 mai prochain au Parlement européen. » Pour Aline Mesples, certains pays d’Europe Centrale et Orientale feraient pression sur la Commission « pour obtenir des dispositifs réglementaires instaurant légalement une concurrence déloyale au préjudice exclusif des transporteurs de l’Ouest européen ».

Pour conclure, les organisations patronales du TRM qui ont affiché une position commune sur le cabotage doivent résoudre les divergences qui les opposent notamment sur la directive détachement pour le bien de la profession.. Rappelons que le 31 mai prochain les futures mesures pour le transport routier ne font pas l’unanimité !

1 comment for “Elisabeth Borne rencontre les organisations patronales du transport routier

  1. Jean Marc RIVERA
    24 mai 2017 at 8 h 54 min

    Les divergences ne portent pas sur le cabotage pour lequel une position commune a été défendue devant la Ministre, mais sur la directive détachement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *