Le GNV, l’avenir du transport routier ?

gnv-lalternative-au-gasoilLe GNV, l’avenir du transport routier ? La FNTR nous fait partager un atelier en collaboration avec GRDF et Total sur les solutions intégrées de mobilité Gaz Naturel Véhicule. Cet atelier avait pour objectif d’identifier les risques et les opportunités de cette alternative au gasoil pour le transport de marchandises. Pour rappel, depuis 2015, la FNTR et GRDF sont partenaires pour accompagner les entreprises du transport routier de marchandises (TRM) dans leur démarche de mix énergétique à l’horizon 2020.

La FNTR se mobilise pour le GNV

La FNTR explique que la solution alternative au gasoil reste le Gaz Naturel Véhicule en permettant une réduction de 25% des gaz à effet de serre des poids lourds. Pour la fédération patronale « Il ressort très nettement qu’à l’instar de nombreux pays, la solution GNV est celle qui se rapproche le plus du gasoil, en termes d’adéquation aux besoins opérationnels. Cette solution est par ailleurs soutenue par la Commission Européenne et l’État français pour atteindre l’objectif de -37 % d’émissions carbone à horizon 2030 par rapport au niveau de 1990(…) Il ressort clairement que le facteur déterminant pour la progression de ce carburant est le maillage de la France en stations d’avitaillement publiques, ouvertes à la fois aux poids lourds et aux véhicules utilitaires légers. L’appel à projets GNV de l’ADEME offre l’occasion d’accélérer la couverture du territoire, en encourageant l’acquisition des véhicules GNV. Des améliorations sont attendues pour rendre ce dispositif plus facilement accessible aux entreprises. »

Des Stations Gaz Naturel Véhicules trop rares

Pour l’instant, les stations de ravitaillement en Gaz Naturel Véhicule sont rares sur le territoire et pour tenter d’y remédier et booster les installations, l’Adème gère l’AAP qui  » s’inscrit dans le cadre du programme d’investissements d’avenir (PIA). Il a ainsi pour objectif de faire émerger des offres innovantes de mobilité Gaz naturel véhicule (GNV) qui traitent de manière innovante ces problématiques, et permettent à des groupements d’acteurs (énergéticiens, logisticiens, transporteurs …) de déployer simultanément sur des territoires des stations GNV et des flottes de véhicules s’y avitaillant. Les travaux doivent être localisés sur le territoire national. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *